fbpx

 

Usinage ou Impression 3D... Mode d'emploi!

Usinage ? Impression 3D ? Le choix de la méthode de fabrication d’une pièce dépend essentiellement de 4 critères.
Voilà une idée de comment choisir…

SA COMPLEXITÉ

tête de machine à fraiser

L’usinage consiste à enlever de la matière à partir d’un bloc par des moyens mécaniques.

Cela nécessite une certaine accessibilité aux zones à usiner pour les outils, ainsi que certaines épaisseurs dues aux contraintes mécaniques qui s’exercent sur la pièce pendant l’usinage.

Rassurez-vous, USINO analyse chaque pièce qui lui est envoyée et vous alerte si la méthode de fabrication ne convient pas.

A contrario, l’impression 3D, qui consiste en l’ajout de matière, permet, selon le procédé utilisé (SLA, SLC), presque toutes les fantaisies.

Toute zone devient accessible et l’absence de contraintes mécaniques lors de sa fabrication permet des épaisseurs relativement faibles.

La seule limite reste celle de votre imagination…
sphère impression 3D

SON UTILISATION

L’utilisation est LE facteur déterminant dans le choix du mode de fabrication.

engrenage

Si la pièce nécessite d’être fonctionnelle ou susceptible de subir des efforts mécaniques, l’usinage doit être privilégié.

A matière équivalente, la solidité d’une pièce usinée sera très supérieure à celle d’une pièce issue de l’impression 3D.
Cela revient à tailler dans la roche ou à monter un mur de brique…

Si la pièce est juste un produit d’ornement et que sa complexité rend impossible son usinage, l’impression 3D s’avère être le meilleur choix.

Toutefois, si sa complexité permet d’envisager un usinage, il peut être intéressant d’envisager cette solution même pour une pièce unique.

fusée impression 3D

SA MATIÈRE

palette de couleur

Même si l’impression 3D progresse et propose, aujourd’hui, une palette de matière plutôt large, elle est encore loin de pouvoir égaler l’éventail disponible en usinage.

Acier, Acier inoxydable, Aluminium, matières renforcé en fibre, PEEK et beaucoup d’autres matières plastiques sont encore la chasse gardée de l’usinage, offrant ainsi un choix beaucoup plus large de propriétés mécaniques.

Si vous n’avez aucune idée de la matière que vous voulez utilisez et que vous souhaitez juste quelque chose de solide, l’ABS en usinage et le nylon en impression 3D rempliront bien leur rôle.

SON COÛT

Contrairement aux idées reçues, le coût d’une pièce usiné (même unique), n’est, chez USINO, pas nécessairement plus chère et peut s’avérer être un choix judicieux.

Ce qui fait le coût d’une pièce usinée, c’est le nombre et la durée des opérations qui doivent être réalisées pour arriver au résultat final. Fraisage, tournage, perçage… Et plus la matière est difficile à usiner, plus ces opérations impactent son coût (notamment pour les aciers).
Le coût matière, si on reste dans ce qui se fait communément, à savoir l’ABS, pour les plastiques, l’aluminium, ou l’acier,  est très raisonnable.

Ce qui fait le coût d’une pièce imprimé 3D, c’est sa matière et son grammage. Plus la pièce est lourde, plus elle sera chère, peu importe sa complexité. Au même poids, un cube et une rose seront au même prix.

Afin de vous donner une idée, nous avons mis en ligne un article montrant un exemple de coût USINO en fonction de la matière et du procédé utilisé.

Vous être intéressé? Que ce soit à partir d’impression 3D, d’usinage ou encore d’injection, n’hésitez pas à nous soumettre votre fichier directement depuis notre site Internet.